L’entrepreneuriat, ce long fleuve tranquille… J’rigole ah ah !

Bonjour à toutes et à tous !

Je ne vous avais pas donné de news sur la partie blog du site depuis un certain temps. Il est temps d’y remédier 🙂

En septembre, j’ai lancé la Newsletter. Une édition puis pouf plus rien. Et bien je m’excuse, j’adore partager là n’est pas le problème, le problème c’est le temps. Depuis septembre, plein de choses se sont enchaînées et malheureusement les journées ne font que 24h. Je m’y remets dès que possible, promis.

giphy-downsized-large.gif
Oups, la journée est déjà finie 😀

Sinon, si vous n’avez pas vu passer l’info, on a trouvé un local !!! La persévérance, ça paie (enfin, c’est pas trop tôt quand même hein !). Et là ce fut le début de la course contre la montre pour réunir les financements. Faut que je vous raconte, vous allez juste halluciner et comprendre à quel point j’ai la poisse, véridique ! Ah oui, je préfère vous prévenir de suite, je vais critiquer des gens, c’est pas bien, je sais.

Recherche des financements – 1ère partie

Étant en situation de handicap (bon ben voilà c’est dit, rien de grave cependant, ne vous inquiétez pas) et demandeuse d’emploi, j’ai droit à un accompagnement à la création d’entreprise ainsi qu’une prime. MAIS pour bénéficier de cet avantage, il faut une prescription de Pôle Emploi. C’est à dire que vous ne pouvez pas vous pointer comme ça vers l’organisme qui s’en occupe, c’est votre conseiller qui envoie le dossier. Là déjà, rien qu’à cette étape, j’ai rencontré des problèmes. Ma conseillère m’a baladé de mai à juin pour envoyer ce fameux dossier (qui ne fait qu’une page, si si!). J’ai été obligé d’aller rouspéter à l’agence avec la copie de mes échanges avec ma conseillère pour que les choses avancent. Au final j’ai pu avoir un rdv avec l’organisme le 25 juillet (mai, juin, juillet, …). Bref, le 25 juillet arrive, je vais à mon rdv, tout se passe bien et on me dit de reprendre rdv lorsque j’aurai trouvé un local pour mon activité.

La recherche du local

Rechercher un local peut paraître simple mais ce ne l’est pas du tout. Il faut prendre en compte plein de paramètres : l’emplacement (mauvais emplacement = mort de votre commerce assuré), puis le prix du loyer (faut générer assez de chiffres d’affaires pour le payer), du droit au bail s’il y en a un et mais surtout il faut que vous puissiez installer votre activité dedans et je peux vous garantir que la majorité des propriétaires ne veulent pas louer aux personnes qui ont des projets liés aux métiers de bouches. Après avoir envoyé des millions mails et passer des millions de coups de fils (j’exagère à peine :-p) et quelques visites, j’ai fini par trouver en octobre, un chouette local bien sympa mais avec un droit d’entrée de 21 000 euros. Je me dis que de toute façon, je ne trouverais pas mieux (loyer très correct, emplacement à la sortie du métro). Premier contact avec le proprio, tout se passe bien et je dois voir avec le locataire en place pour le visiter. Ça aussi, ça ne s’est passé comme prévu, le locataire devait récupérer les clés du local en Espagne (pourquoi ? Allez savoir…) et j’ai perdu une dizaine de jours avant de pouvoir faire une visite.

Recherche des financements – 2e partie

On fait un p’tit break, vous avez eu beaucoup de lecture et ça m’embêterai de vous perdre en cours de route. Mattez moi ça et on reprends après 😉

Après avoir trouvé le local, il a fallu reprendre la recherche des financements et co-financements. J’ai présenté mon projet et mes besoins en financements à la banque, elle adhère et me dit que c’est Ok. Je reprends rdv pour ma prime et mes prêts d’honneur. Le montage du dossier pour la prime prends du temps, plusieurs semaines car il faut refaire les tableaux financiers avec des montants Hors Taxes (il a fallu plusieurs rdvs avec l’organisme, à raison d’un rdv par semaine, on ne pouvait pas aller plus vite), faire les devis pour tout justifier, le projet de bail, détailler le plan de communication, etc… ET le pompon, pas le droit d’immatriculer l’entreprise tant que le dossier n’est pas passer en commission. Une perte de temps incroyable, dossier bouclé et envoyé le 14 novembre réponse reçu le 29 novembre. J’ai un peu de recul maintenant sur cette démarche et franchement si c’était à refaire, je ne le referait pas. Ce fut hyper stressant car cela m’a bloqué pour TOUTES les autres démarches et ça a sérieusement mis en péril tout le reste.

Le 14 novembre, le jour où je suis sortie définitivement de ma zone de confort !

J’ai fait l’état des lieux et signé un bail dérogatoire optionnel le 14 novembre. Mais kècekecé un bail dérogatoire optionnel ? Comme je n’avais pas les fonds nécessaires pour payer de suite le droit d’entrée et la caution, le propriétaire m’a proposé cette option et permis de payer tout ça au plus tard le 15 janvier. J’ai évidemment accepté sinon le local me passait sous le nez. Cependant j’ai donc commencé à payer le loyer avec mes deniers persos depuis cette date. J’ai eu des réponses positives pour ma prime, mon prêt d’honneur Nacre ainsi que mon prêt d’honneur Initiative Haute-Garonne. Pour le prêt principal, celui que j’ai fait auprès de la banque, j’avais un accord de principe mais il devait être validé par la direction pour qu’il soit définitif. NORMALEMENT, tout devait bien se dérouler…

23593405_2016594091963667_3400542304404703485_o
Victoire, nous avons les clés !

MAIS QUE NENNI ! Ce serait trop beau voyons ! Pour l’immatriculation, j’ai eu droit à « C’est pas le bon papier. » classique ! Ensuite le Tribunal de commerce m’a envoyé un courrier pour une demande de complément d’information mais ne l’a pas envoyé à la bonne adresse… Et juste avant les vacances de Noël, j’appelle la banque pour avoir des news de mon crédit car c’était silence radio, un peu bizarre c’t’histoire. Et là c’est le drame, on me dit, non mais accrochez-vous : « Je n’ai pas monter votre dossier, Madame Dubois ». WTF !!! Vous l’avez pas vu venir, moi non plus.

On me promet de monter le dossier rapidement et qu’on serait dans les temps pour payer le droit d’entrée. En attendant, mon budget vacances de Noël est parti intégralement dans le loyer de décembre.

 

 

 

 

giphy
J’étais un peu dans cet état
giphy (1)
et mon repas de Noël ressemblait à ça… mais au moins toute la famille a pu manger !

Après avoir failli mourir de déshydratation à force de pleurer, le 2 janvier, j’ai enfin eu une réponse positive et définitive pour le crédit bancaire. Heureusement que j’ai eu le soutien moral de mes ami.e.s !!! [Cace-dédi à vous les potos, si vous me lisez, je vous aime <3]

Et maintenant ?

Grâce à l’incompétence de certaines personnes Avec toutes ces péripéties, tout a évidemment pris du retard. Tant pis c’est la vie, le plus important c’est que les choses avancent quand même. Pendant les moments « off », j’en ai profité pour m’avancer sur d’autres choses. Maintenant j’attends le déblocage des fonds pour finir les travaux, le carreleur vient la dernière semaine de janvier. Comme vous l’aurez compris, pour l’ouverture ça ne sera pas en janvier.

À part ça, Lucas continue de bûcher tranquilou sur ses cours pour le CAP Pâtissier et j’ai réussi à ne pas lui transmettre tout mon stress. Ouf !

Bon je parle trop, il est temps pour moi de vous laisser. Merci de m’avoir lu ❤

Pink Bold Teacher Thank You Card

Marie

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire

  1. très très bien écrit…si vous faites la cuisine aussi bien que vous écrivez une fiction, nous allons nous régaler en attendant, avez-vous besoin de quelque chose, service ou autre ? allez, lancez l’appel du 10 janvier

    a bientôt de vous lire… près de quel métro serez-vous? Esquirol? DAMIEN

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s